Les grévistes de la faim à Strasbourg annoncent la poursuite de leur action

0
126
par Rojinfo

Suite à la conférence de presse donnée lundi 6 mai, à Istanbul, par les avocats du leader kurde emprisonné Abdullah Ocalan, les 14 militants kurdes en grève de la faim à Strasbourg depuis le 17 décembre 2018 ont déclaré que l’isolement imposé à Öcalan n’étant toujours pas levé, leur résistance allait continuer.

S’exprimant au nom des grévistes de la faim hier soir à Strasbourg, Mustafa Sarıkaya a déclaré que la résistance contre l’isolement carcéral avait atteint un stade crucial, se référant à la rencontre d’Öcalan avec ses avocats le 2 mai dernier, après 8 ans de privation de visite. Estimant que c’était là le fruit de la résistance des grévistes de la faim contre l’isolement, Sarıkaya a déclaré qu’avec cette rencontre, une étape stratégique supérieure avait été franchie.

« Le fait que les avocats d’Öcalan ait pu le rencontrer, après 8 ans, est très important », a dit Sarikaya avant de préciser que leur demande ne pouvait pas pour autant être considérée comme satisfaite.

Et de poursuivre : « Nous ne pouvons pas dire que l’isolement a pris fin parce que les avocats ont rencontré le Leader Apo. Les avocats ont déclaré que le leader Apo et eux-mêmes ne s’attendaient à ce que les rencontres reprennent de manière régulière. Cela signifie que l’autorisation de cette rencontre était exceptionnelle. Par conséquent, nous ne pouvons pas dire que l’isolement est terminé. Cette résistance continuera jusqu’à ce que l’isolement soit levé et cette politique immorale abandonnée »

« Cette visite est importante, mais nous devons voir quelle sera la prochaine étape. »

« Cette rencontre du leader Apo avec ses avocats, pour la première fois depuis juillet 2011, est bien sûr un développement important pour nous », a déclaré une autre gréviste de la faim, Nurgül Başaran, avant de poursuivre : « C’est un développement indéniable. Leyla Güven a atteint le 180ème jour de sa grève de la faim. Nous sommes arrivés au jour 141. La visite des avocats revêt une grande importance pour notre peuple et pour la lutte de libération des Kurdes. Cela nous a également procuré beaucoup de moral et d’enthousiasme. Comme le dit notre leader, « c’est le moment de garder notre cœur, notre âme et notre cerveau intacts. C’est le moment de développer la résistance.”

Başaran a ajouté: “Maintenant, il est important de voir quelle sera la prochaine étape. Comme nous l’avons dit dès le premier jour de notre résistance, nous ne nous arrêterons pas tant que l’isolement ne sera pas terminé. La visite a eu lieu, mais l’important est la prochaine étape. »

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here